[Gabon/Santé] lutte contre la drépanocytose: le CNTS lance la deuxième phase du dépistage gratuit du 8 au 15 août  

[Gabon/Santé] lutte contre la drépanocytose: le CNTS lance la deuxième phase du dépistage gratuit du 8 au 15 août  
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a, depuis lundi 8 août dernier, lancé la deuxième phase du programme de dépistage gratuit de la drépanocytose à Libreville. Déjà en cours au siège du CNTS situé au 38 rue du docteur Kong, cette opération va s’étendre jusqu’au 15 août prochain.

Considérée comme la plus fréquente et la plus grave des hémoglobinopathies manifestées en Afrique noire, avec une prévalence du trait qui varie entre 2 et 13% dans les régions sahéliennes; et entre 25 et 30% en Afrique centrale, la drépanocytose constitue une véritable problématique de santé publique au Gabon.

Avec 24% de porteurs du trait hémoglobine S et 2,2% d’homozygotes SS, la démarche qui consiste à se faire dépister pour connaître son profil, grâce à l’électrophorèse, est un très importante et très conseillée. Celle-ci permet de protéger son couple et de sécuriser la santé de ses futurs enfants, en les éloignant de toute éventualité de naître porteurs d’un trait de cette maladie.

C’est donc dans cette optique que le CNTS a lancé cette deuxième phase du dépistage gratuit de la drépanocytose qui a démarré lundi 8 août 2022 et prendra fin le 15 août prochain.

Pour cette opération, qui intervient après la première qui avait eu lieu le 19 juin dernier lors de la journée mondiale de la drépanocytose, le CNTS ouvre les portes de son siège, situé au centre ville à l’entrée du Centre hospitalier universitaire de Libreville, à toutes les catégories de personnes, de deux sexes et dont l’âge varie entre 5 à 50 ans.

C’est une superbe action du CNTS qui mérite d’être saluée, au regard de l’acuité avec laquelle se pose cette problématique et de l’impact de cette maladie dans la société gabonaise. Et, surtout quand on sait que l’examen de l’électrophorèse est habituellement payant.

Espérons que cette campagne, lancée par le CNTS à titre préventif, attire véritablement du monde, afin que le grand nombre sache désormais son profil, grâce à un examen d’électrophorèse gratuit, pour mieux déterminer avec quel autre profil se mettre en couple; et prévenir la naissance des enfants porteurs du gène de la drépanocytose.

CWO


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Éthique Média Gabon

Éthique Média Gabon

Ethiquemediagabon.com est un site généraliste d'actualités; un espace publicitaire, d'annonces et de partage des vues sur la société. L'action sociale est notre leitmotiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.