[Gabon] pension retraite: Jean Rémy Yama propose l’instauration de la journée nationale contre la maltraitance du retraité gabonais

[Gabon] pension retraite: Jean Rémy Yama propose l’instauration de la journée nationale contre la maltraitance du retraité gabonais
Jean Rémy Yama, président de Dynamique Unitaire. ©RD. EMG
LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !

C’est lors d’un point de presse tenu ce mardi 10 août, à Libreville la capitale gabonaise, que Jean Rémy Yama, président de la confédération syndicale Dynamique Unitaire, a extériorité son soutien indéfectible à l’endroit des penssionaires gabonais, tout en exprimant le vœux de mettre en place une journée nationale à l’honneur des retraités du Gabon.

Jean Rémy Yama, président de Dynamique Unitaire. ©RD. EMG

Connue pour la défense des droits des travailleurs au Gabon, la confédération syndicale Dynamique Unitaire, est en passe de défendre les droits des retraités qui, selon Jean Rémy Yama, président de ce mouvement syndical, seraient maltraités par l’État gabonais.

En effet, la situation des penssionaires du Gabon, semble s’empirer jour après jour. Entre ceux qui, au moment de prendre leur retraite, ne perçoivent pas la totalité de leurs gains, notamment les services rendus, et ceux qui ne parviennent quasiment pas à bénéficier de leurs pensions retraite , au vue des procédures kilométriques, ces compatriotes du troisième âge ne savent parfois plus à quel sein se vouer.

C’est donc dans cette optique et en ayant une pensée pour ces anciens que Jean Rémy Yama, lors de son dernier point de presse, a tenu à extérioriser sa volonté de mettre en place la journée nationale contre la maltraitance du retraité.

Instaurée, celle-ci sera célébrée tous les 19 novembre, à compter de cette année 2021.

<<Aujourd’hui, les retraités sont maltraités, puisse qu’ils n’ont pas ce qu’ils devraient percevoir. Comment pouvez-vous donner à un retraité, une pension provisoire, le reste vous la lui donnerez quand, C’est inadmissible. Donc c’est une journée pour dénoncer toutes ces maltraitances.>>, a laissé entendre Jean Rémy Yama.

Toutefois, il a tenu à inviter les étudiants, les travailleurs et tous les ménages concernés à soutenir et participer massivement à cette journée nationale.

Le retraité étant un ex travailleur, devrait t’il bénéficier, dans mendier, d’un certain nombre de privilèges et d’une très haute considération de la part de l’État, pour qui ont-ils consacré toute leur vie; au nom duquel ont-ils consenti des sacrifice. Un pensionnaire mérite mieux que la matraque policière et lacrymogène. Il mérite de se reposer après des dizaines d’années de travail sans relâche, et jouir paisiblement des fruits de son dur labeur, et non vivre avec le sentiment d’être une charge inutile pour la société et pour les siens.

 

CWO., pour la Rédaction d’Éthique Média Gabon

ethiquemediagabon.com

E-mail : 

ethiquemediagabon@gmail.com

WhatsApp : 04426723


LIKEZ / PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS !
Journaliste

Journaliste

2 commentaires sur “[Gabon] pension retraite: Jean Rémy Yama propose l’instauration de la journée nationale contre la maltraitance du retraité gabonais

  1. L’ETAT devrait traiter les retraités avec bienveillance au vue des services rendus lorsque ces derniers étaient actifs. C’est inadmissible la pension provisoire et les procédures kilométriques en vue de rentrer dans leurs droits de pensionnaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.