Deprecated: Implicit conversion from float 1.1343283582089552 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Services/Metas/js.php on line 45

Deprecated: Implicit conversion from float 1.1343283582089552 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Services/Metas/js.php on line 45

Deprecated: Implicit conversion from float 1.2333333333333334 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Services/Metas/js.php on line 45
Transgabonaise : seulement 51 km de route déjà réhabilités, malgré les délais dépassés - Éthique Média Gabon

Transgabonaise : seulement 51 km de route déjà réhabilités, malgré les délais dépassés

Transgabonaise : seulement 51 km de route déjà réhabilités, malgré les délais dépassés

La Transgabonaise, l’un des plus gros projets lancés officiellement par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, en septembre 2020, a bel et bien commencée à montrer le reflet de ce à quoi elle pourrait ressembler une fois livrée. À ce jour, on compte déjà 51 km seulement de route réhabilités sur tout le linéaire, alors même que les travaux étaient censés être livrés en 2021.

À ce jour, les usagers de la route nationale témoignagent de l’exécution des travaux par la société indienne Afcons. Ces travaux de l’une des plus longues routes d’Afrique, notamment la Transgabonaise, selon le président de la République Ali Bongo Ondimba, se poursuivent peu à peu et les résultats commencent à être visible, malgré le retard déjà accusé par rapport au délai de livraison initialement prévu par le gouvernement.

Selon la société adjudicataire, Afcons, les 51 km de route déjà bitumés font partie du tronçon PK 12-PK 105, sur un linéaire total de 780 km.

Si cette réhabilitation de 51 km de route  crée de l’émulation chez les gouvernants, qui s’en félicitent, le sentiment semble différent chez les populations qui, estiment que les 51 km de route réhabilités sont très insuffisants, au regard des délais fixés lors du lancement officiel des travaux. Surtout qu’il s’agirait là de la réhabilitation d’une route déjà construite et non d’une construction de bout en bout.

Cependant, ce dépassement de délai, le gouvernement rassure quant-à la poursuite des travaux et fixe, cette fois ci, la livraison du chantier pour courant 2023, qui a d’ailleurs déjà démarré depuis près d’une semaine.

Toutefois, au-delà de toute considération et au vu de la situation dont sont victimes les populations du Haut-Ogooué et de l’Ogooué Lolo, successivement à la suspension du trafic ferroviaire, il est clair que si les délais de livraison de cette route avaient été respectés, l’endommagement des rails de la société Setrag n’aurait pas forcément eu un impact aussi important que celui observé actuellement.

Vivement que ces nouveaux délais de livraison soient les bons!

CWO

Éthique Média Gabon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *