Deprecated: Implicit conversion from float 1.1343283582089552 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Services/Metas/js.php on line 45

Deprecated: Implicit conversion from float 1.1343283582089552 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Services/Metas/js.php on line 45

Deprecated: Implicit conversion from float 1.2333333333333334 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Services/Metas/js.php on line 45

Deprecated: Implicit conversion from float 1.5517241379310345 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Thirds/AIO/js.php on line 58

Deprecated: Implicit conversion from float 1.5517241379310345 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Thirds/AIO/js.php on line 58

Deprecated: Implicit conversion from float 2.7272727272727275 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Thirds/AIO/js.php on line 58

Deprecated: Implicit conversion from float 3.75 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Actions/js.php on line 55

Deprecated: Implicit conversion from float 3.75 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Actions/js.php on line 55

Deprecated: Implicit conversion from float 1.5714285714285714 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Actions/js.php on line 55
Sport - Éthique Média Gabon

Sport

Football : le sélectionneur national du Gabon face à la presse le 5 décembre prochain

Football : le sélectionneur national du Gabon face à la presse le 5 décembre prochain

Le mardi 05 décembre prochain, le sélectionneur national du Gabon, Thierry Mouyouma, sera face à la presse, à l’occasion d’une interview bilan qui lui serait demandée par plusieurs médias, selon le communiqué de la Commission média, communication et marketing de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT). Une information rendue publique hier, vendredi 1er décembre 2023, par ladite commission.

Après deux victoires d’affilée lors des deux premiers matchs comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde prochaine, le Coach des panthères du Gabon, Thierry Mouyouma accordera une interview à la presse le mardi 5 décembre prochain au siège de la FEGAFOOT, sis à Owendo.

Une interview qui serait à la demande de la presse, qui souhaite sans doutes l’écoute et l’interroger sur un certain nombre de sujets, mais aussi pour faire un bilan à mi-parcours de la série des confrontations comptant pour les éliminatoires de la prochaine coupe du monde, qui se jouera en 2026.

Ainsi donc, la Commission média, communication et marketing de la FEGAFOOT invite les médias désireux de prendre part à ces échanges de bien vouloir signaler leur participation auprès d’elle, certainement pour lui permettre de préparer et adapter le dispositif presse au nombre de médias qui se seraient faits enregistrer.

Cependant, alors que l’interviewer a été annoncée, une certaine opinion pense que le sélectionneur national d’un pays ne devrait pas se faire prier avant de donner une interview à la presse, et qu’il aurait même dû tenir une conférence de presse à cet effet. Mais de l’autre côté, d’aucuns pensent que la conférence de presse d’après match tenue après la dernière confrontation des panthères serait suffisante et qu’il n’y pas de raison de mettre sous pression Thierry Mouyouma qui a bien amorcé son contrat avec l’équipe.

Tropicale Amissa Bongo: l’édition 2024 n’aura pas lieu en janvier prochain

Tropicale Amissa Bongo: l’édition 2024 n’aura pas lieu en janvier prochain

Organisée au mois de janvier de chaque année, depuis 2006, la Tropicale Amissa Bongo n’aura pas lieu du 22 au 28 janvier prochain comme initialement prévue. L’édition de cette année 2024 a été reportée à 2025 pour des raisons organisationnelles.

Selon un communiqué de la Fédération gabonaise du cyclisme (FEGACY), lu par son président Maurice Nazaire Embinga, l’édition 2024 de la Tropicale Amissa Bongo n’aura pas lieu comme prévue. Elle se tiendra plutôt en janvier 2025, en attendant que tout soit mis en œuvre pour “offrir à la communauté nationale et internationale un beau spectacle”.

Cependant, il faut rappeler que la première édition de cette prestigieuse compétition du cyclisme africain remonte à 2006. Aussi, relevons que la non tenue de l’édition 2024 de la Tropicale Amissa Bongo n’est nullement synonyme de la cessation définitive de l’organisation de cette cours à vélos.

Ainsi donc, la petite reine ne sillonnera pas les rues des villes gabonaises cette année. Les populations qui attendaient de la voir passer devront attendre 2025 pour revivre le spectacle offert par les cyclistes sur leurs vélos.

Football : Thierry Mouyouma veut miser sur la jeunesse pour faire mieux que Patrick Neveu 

Football : Thierry Mouyouma veut miser sur la jeunesse pour faire mieux que Patrick Neveu 

Ce mardi 17 octobre 2023, la sélection nationale de football du du Gabon affronte celle de la Guinée Conakry au Portugal, en match amical. Pour cette rencontre, le nouveau sélectionneur national, Thierry Mouyouma, va miser et faire confiance à la jeunesse qui a été convoquée, malgré l’absence de certaines grandes pointures de l’équipe tels que Pierre Emerick Aubameyang et Mario Lemina. Une occasion pour ces jeunes de faire leurs preuves et prouver à Thierry Mouyouma qu’il n’a pas eu tort de les avoir choisis

Depuis déjà plusieurs jours, les panthères du Gabon ont atterri au Portugal, où se jouera le match amical contre l’équipe nationale de Guinée Conakry au stade de l’Algarve d’Almancil, grand de 30 000 places, dès 19h heure du Gabon.

Ainsi donc, récemment nommé sélectionneur national du Gabon, à titre provisoire, Thierry Mouyouma affiche déjà son ambition de vouloir faire mieux que son prédécesseur, Patrice Neveu.

Ancien entraîneur du FC 105, un des club locaux les plus anciens et mieux structurés, Thierry Mouyouma voudrait bien miser sur les jeunes qu’il a convoqué pour cette rencontre, et pour la première fois en sélection, afin de leur permettre de prouver leur savoir faire et conquérir les cœurs du staff technique national et le public Gabon, en jouant un rôle remarquable pour une victoire du Gabon lors de ce match.

Nous avons des jeunes qui ont de la qualité. Nous avons des jeunes garçons qui ont été appelés, il faut les mettre en confiance”, disait Thierry Mouyouma.

Toutefois, il faudrait rappeler que pour cette rencontre amicale, plusieurs grandes figures des panthères du Gabon sont absentes pour plusieurs raisons, dont le non-respect des délais de convocation des joueurs pour se faire libérer par leurs clubs respectifs. C’est le cas de Pierre Emerick Aubameyang, Mario Lemina et bien d’autres.

Cependant, il faut relever que sur le plan du football, le Gabon et la Guinée Conakry en confrontations officielles, c’est seulement un seul match qui remonte au 24 mars 2017, et qui s’était soldé par un score de deux buts partout.

Match amical des Panthères : Mfa Mezui et Lloyd Palun, les grands absents de la liste de Thierry Mouyouma ?

Match amical des Panthères : Mfa Mezui et Lloyd Palun, les grands absents de la liste de Thierry Mouyouma ?

Le nouveau coach des Panthères du Gabon, Thierry Mouyouma a, hier mardi 10 octobre 2023, rendue officielle sa liste des joueurs sélectionnés pour le match amical du 17 octobre prochain face à la Guinée. Une liste de laquelle sont absents le défenseur Lloyd Palun et le gardien des buts Mfa Mezui.

Le Gabon affrontera la Guinée en match amical comptant pour la fenêtre FIFA, le 17 octobre prochain au Portugal. Pour celà, hier mardi 10 octobre 2023, le sélectionneur provisoire de l’équipe nationale, Thierry Mouyouma, qui occupe ce poste depuis dimanche dernier, a sorti sa liste des joueurs sélectionnés.

Une liste sur laquelle Mfa Mezui et Lloyd Palun ne figurent pas, faisant que pour certains supporters de la sélection gabonaise, ces deux internationaux sont considérés comme les deux grands absents de cette liste, au regard de leurs derniers performances en sélection. Car, on se souvient de Mfa Mezui qui avait pris la place d’Amonone lors du dernier match des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2024, face à la Mauritanie, alors que ce dernier avait été exclus.

Lloyd Palun quant à lui, avait pris le brassard de capitaine lors du premier match des mêmes éliminatoires face aux Léopards de la RDC, à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC). Un match dont le Gabon était rentré avec une victoire (1-0), malgré l’absence des grandes stars de l’équipe.

Cependant, il faut souligner que selon certaines sources, plusieurs joueurs appelés ne seraient pas libérés par leurs clubs et donc, pourraient ne pas prendre part à cette rencontre du 17 octobre prochain. C’est le cas de Poko, Aubameyang, Lemina, Bouanga, Appindangoye.

Selon les mêmes sources, la Fédération gabonaise de football(Fégafoot) n’aurait pas respecté les délais de convocations. Les clubs n’auraient donc pas donné l’accord à cause des délais non respectés d’envoi des convocations.

Franceville : la ville désormais dotée d’un plateau sportif de qualité

Franceville : la ville désormais dotée d’un plateau sportif de qualité

À l’instar des provinces telles que l’Estuaire(Libreville), et le Woleu-Nten (Oyem), le Haut-Ogooué vient-elle aussi de bénéficier dun plateau sportif de qualité. Une oeuvre de l’État Gabonais via son bras séculier en charge du développement du sport et de la culture. Notamment l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDSC).

C’est la ville de Franceville, capitale provinciale du Haut-Ogooué, qui a eu le privilège d’abriter ce premier plateau sportif de la province.

Construite sur une superficie d’environ 1000 m², cette belle dotation à la jeunesse altogovéenne va permettre à cette dernière de sainement pratiquer du sport, selon le type de discipline choisie.

En effet, ce plateau multisports, inauguré le jeudi 21 septembre dernier par le Directeur général de l’ONDSC Joannick Ngomo Obiang, est implanté à la place des fêtes de Franceville, en face de la Banque des états de l’afrique centrale (BEAC). Il compte un espace pour le Football, basketball, le handball, volley-ball, le tennis, et bien d’autres.

C’est une belle œuvre au service des jeunes, des moins jeunes et mêmes des anciens qui désireraient pratiquer une activité sportive pour le bien être et la santé.

Cependant, en attendant la livraison complète de cette belle plateforme sportive qui, au regard de son emplacement et de sa qualité apparente, embellit déjà cette partie de la ville, il faudrait déjà rappeler que la construction de celle-ci à Franceville avait déjà fait l’objet d’un plaidoyer mené par le Conseil provincial de la jeunesse de la province du Haut-Ogooué auprès des autorités.

Élimination du Gabon à la CAN : Patrice Neveu tenu pour responsable par les Gabonais

Élimination du Gabon à la CAN : Patrice Neveu tenu pour responsable par les Gabonais

Le sélectionneur national du Gabon, Patrice Neveu, n’a pas réussi à qualifié les Panthères du Gabon à la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui se jouera du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire. Ce, malgré un salaire d’environ 30.000 euros, soit environ 19 millions de francs CFA.

Les carottes sont désormais cuites pour la sélection nationale du Gabon, qui n’a pas réussi à battre la Mauritanie samedi, 09 septembre dernier, alors que les deux équipes jouaient la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations.

2-1 est le score final de la rencontre qui s’est soldée en faveur de la Mauritanie, qui a finalement réussi à décrocher son ticket pour la CAN qui se jouera en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024.

Une défaite pour le Gabon qui n’a pas manqué de susciter des vives critiques à l’endroit du sélectionneur national, Patrice Neveu, bénéficiaire d’un contrat basé sur la qualification de la sélection Gabonaise à la CAN 2024 et à la Coupe du monde 2026, dont les éliminatoires débuteront en novembre prochain.

En effet, arrivé en sélection nationale en 2019 pour deux ans, avec pour objectif de qualifier le Gabon a la CAN 2021, qui s’est jouée au Cameroun, Patrice Neveu avait prolongé son contrat jusqu’en 2025 après avoir accompli sa mission, qui n’était autre que qualifier le Gabon à cette l’édition de la CAN.

Cependant, depuis le prolongement de son contrat à la tête de la sélection nationale, les résultats semblent parler en sa défaveur. Car, après avoir fait une bonne entrée lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2024, pendant le match face à la République démocratique du Congo (RDC), en s’imposant sur le score de 0-1 à Kinshasa, le 4 juin 2022, suivi d’un nul face à la Mauritanie 0-0 le 08 juin 2022, et d’une victoire face au Soudan le 23 mars 2023, les Panthères n’ont plus, depuis lors, gagné un match de qualification.

Pourtant jadis en tête du groupe I avec 7 points après la 3e journée, les Panthères malheureusement fini par enchaîner les défaites lors de leurs trois derniers matchs de ces éliminatoires, entrainant ainsi leur élimination à la plus grande fête du football du continent.

Un échec que le public Gabonais attribue à Patrice Neveu, à cause de certains de ses choix sur le terrain, qui engendrent des mauvais résultats malgré son salaire mensuel d’environ 19 millions de francs CFA, selon notre confrère Jeune Afrique dans sa parution du 2 juillet 2019.

Relevons qu’en termes de statistiques, patrice Neveu avec la sélection gabonaise depuis 2019, c’est 29 matchs pour 12 victoires, 6 nuls et 10 défaites avec 31 buts inscrits et 27 encaissés et une qualification à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2021, au cours de laquelle le Gabon était sorti en huitième de finale.

C’est au vu de ce qui précède, que de nombreux supports de la sélection nationale estiment que Patrice Neveu devrait laisser cette sélection avant le démarrage des éliminatoires de la Coupe du monde, qui devraient commencer en novembre prochain, si le Gabon souhaite faire bonne figure.

Football : Bruno Ecuelé Manga s’est engagé pour une saison avec le Chamois Niortais, 3e division française

Football : Bruno Ecuelé Manga s’est engagé pour une saison avec le Chamois Niortais, 3e division française

L’international gabonais de 35 ans, Bruno Ecuelé Manga a mercredi, 08 août 2023, signé en 3e division française avec le club le Chamois Niortais dont, il portera le dossard 5.

C’est officiel, Bruno Ecuelé Manga est parti du National 3, 5e division française (D5), ou il a évolué la saison dernière avec le club l’ASM Belfort, pour rejoindre le Chamois Niortais, club du National 1, 3e division française (D3).

Le défenseur central de l’équipe nationale du Gabon (les Panthères), âgé de 35 ans portera le numéro 5 du club. Il a signé pour une saison et pourra être utile pour un autre club qui déciderait de déverser son dévolu sur lui en fin de saison.

Cependant, rappelons que Bruno Ecuelé Manga, ex-sociétaire du Football Canon 105 de Libreville, c’est plus de 400 matchs professionnels discutés dans sa carrière footballistique avec des bons et mauvais moment.

Une expérience que le gabonais pourrait mettre au service de ses nouveaux coéquipiers, mais également au profit du club qui en a grandement besoin pour jouer l’année prochaine en Ligue 2 française.

Football : un doublé de Denis Bouanga envoie Los Angeles FC en quart de finale

Football : un doublé de Denis Bouanga envoie Los Angeles FC en quart de finale

Inscrire les doublés ou des triplés fait désormais partie du quotidien de la panthère Denis Bouanga avec son club Los Angeles football club. Dans la nuit du mardi 08 au mercredi 09 août 2023, l’international gabonais a encore inscrit un doublé lors des huitièmes de finale de la Leagues Cup.

Dans la nuit du mardi 08 au mercredi 09 août dernier, Los Angeles football club de Denis Bouanga affrontait en huitième de finale de la Leagues Cup le Real Salt-Lake. Une rencontre qui s’est soldée sur un score de 4-0 en faveur du Los Angeles football club.

Une victoire dont, l’attaquant gabonais, Denis Bouanga, a été parmi les artisans.
En effet, l’international gabonais a ouvert le score à la 52e minute, ensuite le deuxième but du match à la 56e, avant d’offrir une passe décisive et laisser ses coéquipiers finir le travail en inscrivant deux autres buts, pour un score final de 4-0.

Cette victoire permet à Los Angeles football club de valider son billet pour les quarts de finale de la Leagues Cup et, devrait affronter les mexicains du CF Monterrey le 11 août prochain.

Cependant soulignons que Denis Bouanga pour cette saison en Leagues Cup, c’est cinq buts et deux passes décisives en deux rencontres. Des belles performances qui mettent le Gabonais en bonne position pour le titre de meilleur buteur de la compétition.

Football : Jean Noël Amonome est pour le moment sans club

Football : Jean Noël Amonome est pour le moment sans club

L’international gabonais, Jean Noël Amonome, évoluant au poste de gardien de but, est désormais sans club. Les dirigeants du club Sud africain Amazulu FC ont publié la liste des joueurs qui ne devraient pas poursuivre l’aventure cette saison avec eux. Malheureusement, le nom du portier gabonais y figure.

Mauvaise nouvelle pour le gardien de but de l’équipe nationale du Gabon (les Panthères).

En effet, le 04 août dernier, les dirigeants du club Sud Africain, Amazulu FC, ont publié la liste des joueurs qui, cette saison, ne feront pas partie de leur effectif.

Malheureusement pour Jean Noël Amonome, son nom y figure. Ce qui signifie qu’il serait désormais sans club pour le moment. Une situation qui pourrait être difficile pour le joueur qui est arrivé dans ce club en janvier 2020, alors qu’il sortait du Football Canon 105 de Libreville.

Aussi, il est important de rappeler que les trois ans passées à Amazulu FC, en Afrique du Sud, n’ont pas forcément été rose. Car, le joueur a été prêté plusieurs fois au Royal Eagle, ou à Uthongathi FC en division inférieure.
Toutefois, la question sur l’avenir du joueur en sélection nationale pour les rencontres avenirs se pose.

Car, a en croire aux arguments du coach des panthères du Gabon, Patrice Neveu lors de ses dernières conférences de presses en rapport avec les listes des 23 joueurs qui discutent les éliminatoires de la CAN qui se jouera en Côte d’Ivoire, il n’appelle en sélection nationale que les joueurs qui ont des clubs et qui sont en jambe.

Jeux de la francophonie : le Maroc termine en tête avec 58 médailles, suivi de la Roumanie et le Cameroun

Jeux de la francophonie : le Maroc termine en tête avec 58 médailles, suivi de la Roumanie et le Cameroun

C’est un fait inédit vécu dans ces 9e jeux de la Francophonie qui ont pris fin le 6 août 2023 à Kinshasa avec la cérémonie de clôture au Stade des Martyrs, suivi d’un concert populaire au Palais du peuple. C’est donc le Maroc qui termine en tête avec 58 médailles dont 23 en or, la Roumanie avec 38 médailles pour 17 en or et le Cameroun arrive troisième avec 40 médailles pour 13 en or. Un bon classement pour ce pays d’Afrique centrale qui aura fait bonne figure tout au long de la compétition.

Kinshasa 2023, c’est désormais terminé pour ces jeux de la Francophonie qui se sont déroulés pendant 10 jours. Le comité d’organisation peut être fier du déroulement de cette compétition sans incident majeur, contrairement à ce que craignaient certains observateurs. La stratégie sécuritaire a été efficace, peut-on dire aujourd’hui. Dans un communiqué rendu public lors de la clôture, le comité a indiqué que : « le Comité National qui a reçu mandat d’organiser ces Jeux de la Francophonie, se réjouit de l’engouement et de la mobilisation de la population kinoise durant ces Jeux.

Chaque jour, un public nombreux a envahi les gradins des sites des Jeux. Quelque soit la nationalité des compétiteurs, tout le monde a reçu des ovations du public. Que ce soient sur les sites culturels ou sportifs, l’organisation a parfois eu à repousser du monde lors de certains événements sportifs. Le public affluait non seulement pour encourager les athlètes mais aussi par curiosité pour admirer des infrastructures pimpantes neuves ».

En occupant la 3e place du classement général de ces jeux de la Francophonie en RDC, le Cameroun devient aussi le 1e pays d’Afrique noire et surtout de l’Afrique centrale dans le classement sous régional. Cette performance a été rendu possible grâce au sport, avec la lutte qui obtenu 15 médailles. La suprématie de la délégation camerounaise a été confirmée dans le football, avec la victoire en finale des lionceaux indomptables face aux Etalons du Burkina Faso (1-2) au bout d’un match très discuté. Isaac MPIA du staff technique de la délégation camerounaise a déclaré dans une interview que :

« quand nous quittions le Cameroun, le ministre des Sports avait fixé les objectifs à 21 médailles comme on l’avait fait aux jeux précédents. Donc l’objectif était de dépasser ces 21 médailles. Mais là nous avons fait la trentaine. C’est dire que nous sommes arrivés au-dessus des estimations du départ ».  A côté de cette performance camerounaise pour l’Afrique centrale, on peut noter aussi celle du pays organisateur qui termine 9e avec 34 médailles dont 5 en or. La Tchad 15e, avec 8 médailles dont une en or, le Congo Brazzaville 22e avec 11 médailles, le Gabon 24e avec 5 médailles, Burundi 25e avec 3 médailles. La Guinée équatoriale ferme le classement général une médaille de bronze et aucune en argent ou or.

Cette édition a été une véritable célébration de la solidarité de la jeunesse francophone avec une adhésion massive de la population. La capitale de la RDC, devenue pour la circonstance la capitale de la Francophonie, a accueilli près de 2.000 artistes et sportifs de 37 pays, venus porter haut, dans le fairplay et la diversité, le drapeau de leurs pays. Au total, ce sont 378 médailles qui ont été remportées par les différents participants aux 11 concours culturels et 9 compétitions sportives.