Deprecated: Implicit conversion from float 1.1343283582089552 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Services/Metas/js.php on line 45

Deprecated: Implicit conversion from float 1.1343283582089552 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Services/Metas/js.php on line 45

Deprecated: Implicit conversion from float 1.2333333333333334 to int loses precision in /home/www/ethiquemediagabon.com/wp-content/plugins/wp-seopress/src/Services/Metas/js.php on line 45
Ambowe cimetière : les habitants partagent leur quotidien avec des tas d'immondices - Éthique Média Gabon

Ambowe cimetière : les habitants partagent leur quotidien avec des tas d’immondices

Ambowe cimetière : les habitants partagent leur quotidien avec des tas d’immondices

Situé dans le premier arrondissement de la capitale gabonaise, Libreville, le quartier Ambowe souffre de plusieurs maux depuis des années déjà. Notamment, l’insalubrité grandissante, le manque d’éclairage public et d’eau potable.

Entre insalubrité, accès difficile en eau, manque d’éclairage public et l’absence de routes bitumées ou réhabilitées entraînant le braquage, les populations de ce quartier Ambowe sont livrées à elles-mêmes.

En effet, de passage dans cette partie de Libreville, notre équipe de reporters a constaté, pour le regretter, que les poubelles débordaient et envahissaient les routes, laissant un passage étroit pour les véhicules et les piétons qui se le partagent au quotidien.

Mais, selon les informations recueillies auprès des populations, l’eau potable est une denrée rare dans ce quartier, sans oublier l’absence d’éclairage public qui facilite le braquage la nuit tombée.

Un véritable danger public pour les habitants de ce quartier, résidants non loin de ces tas d’immondices occasionnant  parfois des maladies respiratoires, qui mettent en péril la vie de ces derniers.

De ce sombre constat, l’on pourrait se demander comment expliquer cette situation, quand on sait que les autorités gabonaises ont récemment lancé le concours national de l’arrondissement le plus propre, avec pour cagnotte la somme de 500.000.000 de francsCFA à remettre à la circonscription qui remportait la compétition.

Toutefois, les autorités compétentes devraient jeter un regard sur cette réalité, qui ne pourrait passer inaperçue dans cette partie de la capitale gabonaise, afin que les populations soient un temps soit peu épargnées de tout type de maladies respiratoires liées à l’insalubrité.

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *